Cafard ou blatte, comment les éradiquer ?


Nos conseils pour expulser ces nuisibles et éviter leur retour.

Si vous avez vu ne serait-ce qu'un cafard, il y a fort à parier qu'il y en a d'autres. Une fois que les blattes (cafards) se sont installées quelque part, il peut devenir très difficile de les faire partir. Elles vont se nourrir des aliments dans votre cuisine, abîmer votre tapisserie, vos livres, vos appareils électroniques et certaines espèces peuvent même transmettre des germes aux êtres humains (salmonelles, tuberculose, nematodes etc.).

Us et coutumes

Les cafards sont des nocturnes. Une activité diurne est un signe de contamination très importante. Ils préfèrent les cachettes sombres et humides et peuvent ainsi rester longtemps inaperçus. Tuyaux, plaintes mal jointées ou trous d'aération aux parois desquelles elles se frottent le dos et l'abdomen. Tous les cafards cherchent leur nourriture la nuit et peuvent jeûner jusqu'à 1 mois. Mais pour vivre, les blattes doivent avoir accès à de l'eau, sinon elles ne survivent pas plus d'une semaine. Donc, privation d'eau pour ces petites chéries. Repérez les fuites dans votre maison et réparez-les tout de suite.
Leurs oeufs sont munis d'une enveloppe de citin qui les rend très résistants envers les insecticides. Les cafards sont des omnivores et ne dédaignent aucune matière organique (tissus, cuir, cellulose, papier etc.), quoiqu'ils aient une préférence pour la matière en décomposition.
Si vous apercevez une blatte, suivez-la pour savoir où elle va. Si elle se faufile dans un trou, une fissure, il est possible que le nid se trouve tout prêt. Essayez aussi de repérer leurs déjections dans les placards et le garde-manger. Elles ressemblent à de petites taches ou boulettes brunes collantes.
Les blattes ont moins de chances de s'installer dans une maison bien nettoyée.



Que faire ?

Si les cafards sont déjà là, en plus de mesures de prévention utilisez des appâts non toxiques qui freinent leur invasion. Placez les piéges dans les endroits susceptibles d'abriter les insectes :
- dans les endroits sombres, huides et tempérés
- à proximité des canalisations et conduites
- sous et derrière les éviers et lavabos
- dans les recoins, fissures et prises électriques disjointes
- derrière les meubles de cuisine, vides-ordures, réfrigérateurs, poêles, cuisinières et laves-vaisselle
- à proximité des aliments
- sous les revêtements de sols usagés
- à proximité des poubelles

Ces insectes sont surtout actifs la nuit et restent groupés, notamment sous l'influence d'une odeur attirante (les moindres débris alimentaires sont mangés) et de lieux chauds et humides.
La première pièce que vous devez commencer à nettoyer est la cuisine, et ça, tous les jours, si vous voulez éviter ça :


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Savoir s'habiller suivant sa morphologie

Les origines du Père Noël enfin expliquées

Astuces maquillage : le regard